Itinérance de la Petite Galerie

Café Louvre à l'usine PSA de Saint-Ouen © Florence Brochoire © David Lebreton Scénographie : Atelier Collectif (David Lebreton, scénographe, et Emmanuel Labard, graphiste)

 

En lien avec l’exposition de la Petite Galerie, l'espace dédié à l’éducation artistique au musée du Louvre, la Petite Galerie itinérante est une installation mobile intégrant des reproductions 2D et 3D d’un corpus d’œuvres présentées dans la Petite Galerie, et issues des collections permanentes du Louvre.

 

OBJECTIFS

Ce programme vise à participer à la généralisation et à l’enrichissement des parcours d’éducation artistique et culturelle sur tout le territoire francilien voire français.

Les objectifs sont doubles :
- La première année, en lien avec l’exposition en cours, il s'agit de développer des actions de médiation hors-les-murs au plus près des publics cibles pour inciter et préparer la rencontre avec les œuvres originales au sein de la Petite Galerie.
- Les années suivantes, il s'agit, grâce à l'ensemble des outils et ressources mis en ligne de continuer à faire vivre l'exposition et sa thématique, à travers des actions de médiation adaptées, avec la possibilité de découvrir les œuvres originales au sein des collections du Louvre et de renvoyer vers les collections muséales du territoire.

 

PUBLICS

Les publics destinataires sont, sans hiérarchie entre ces trois catégories, les suivants :

- Publics éloignés et empêchés grâce à un accueil au sein de structures relais du handicap et du champ social.
- Actifs franciliens, grâce à un accueil au sein des entreprises
- Publics jeunes (scolaires du secondaire à l’universitaire), grâce à un accueil dans les établissements d’enseignement.

Dans tous les cas où cela est possible, le rayonnement sur le quartier d’implantation est fortement encouragé.

 

DEMARCHE

  • Année N

Après sélection de 3 à 4 lieux d'accueil, le projet est co-construit avec les partenaires/relais en charge de cet accueil. Les partenaires/relais bénéficient d’une formation au sein de la Petite Galerie et des ressources pédagogiques ad hoc sont mises à leur disposition. Le projet fait alterner temps d’activités au Louvre et in situ chaque fois que cela est possible. La visite de la Petite Galerie constitue quoiqu'il en soit un passage obligé.

Partenariats pour 2016 :

  • Juin 2016 : usine PSA de Saint-Ouen (93)
  • Juillet à octobre 2016 : Centre médico-social de la Gabrielle (77)
  • Octobre/décembre 2016 : Université de Créteil (94)

Les activités proposées sur les lieux d'accueil s'inspirent de celles qui ont été proposées dans le cadre de la mise en place de l'artothèque à l'hôpital Charles Foix en 2015, à savoir conversations et « cafés Louvre ». Il s'agit de médiations courtes et interactives. Les lieux d'accueil pourront expérimenter des formes de médiation adaptées à leurs publics

  • Année N+1

Les temps de prêt pourront être plus longs (6 mois). Les partenaires seront déterminés en fonction des conventionnements territoriaux et partenariaux en cours et de l'intérêt des projets culturels et pédagogiques présentés. La proximité de structures culturelles prêtes à s’investir dans le projet sera évidemment un atout.

 

SCENOGRAPHIE

L’année 2016 est envisagée comme une année d’expérimentation permettant d’aboutir à une configuration optimale en termes de dimensions, poids, matériaux utilisés, dans une logique d’adaptabilité maximale aux besoins des lieux d’accueil et de facilité de stockage, de transport et d’installation.

Principales caractéristiques techniques :

  • Le dispositif est autoportant, avec une emprise au sol réduite et adaptable.
  • Il intègre une logique de conception universelle forte. L’accessibilité des publics en situation de handicap physique, mental, cognitif et psychique doit être garantie.
  • Il comprend quelques éléments de mobilier permettant de créer une « bulle » Louvre et reprend l'identité visuelle de la Petite Galerie (via notamment la reprise d’éléments graphiques : point d'exclamation, couleur rouge, code couleur des cartels...)
  • Un banc / coffre permet aux visiteurs de consulter catalogues et ouvrages mis à disposition. Le dispositif doit inviter le visiteur à faire une pause.
  • Un module de mobilier personnalisable est inclus sur panneau aimanté, qui permet l’appropriation du projet par le lieu d’accueil : il s’agit d’y présenter en écho aux œuvres et/ou à la thématique, les productions des publics cibles et/ou les créations d’artistes associés (œuvres plastiques, écrits…).

 

Le prestataire qui a réalisé ce dispositif est l’ATELIER COLLECTIF (David LEBRETON, scénographe, Emmanuel LABARD, graphiste).

Référents du projet au musée :

Cathy Losson, chef du Service Démocratisation Culturelle et Action Territoriale et Carole Bédel, chargée de Production

 

 

 

 

 

 

 



Formations

Découvrez les formations destinées aux professionnels





Carte Louvre Pro

La carte Louvre Professionnels est un outil d’aide à la visite à destination des enseignants, éducateurs, relais du champ social ou relais du handicap, des chargés d’encadrement de publics jeunes, salariés ou bénév...