Les œuvres de l'exposition

Pendentif au nom du roi Osorkon II : la famille du dieu Osiris

Or, lapis-lazuli et verre rouge Musée du Louvre
874- 850 avant J.-C, 22ème dynastie
9 cm x 6,6 cm


Pendentif au nom du roi Osorkon II : la famille du dieu Osiris

Cette pièce d’orfèvrerie en or et lapis-lazuli présente au centre Osiris, le dieu des morts, accroupi et recouvert d’une gaine ; à droite se trouve son épouse Isis et à gauche son fils Horus. Tous 2 portent  leurs mains vers Osiris en un geste protecteur.

L’inscription en hiéroglyphes inscrite sur le pilier : Le roi de Haute et Basse Egypte, Seigneur des Deux Terres, Ousermaâtrê-l’élu-, le fils de Rê, Osorkon-aimé-d’Amon », assimile le roi Osorkon II (874 avant J.-C- 850 avant J.-C) à Osiris tandis que celle sous le socle rappelle la protection dont bénéficie le roi de la part du dieu : «  Le roi de Haute et Basse Egypte, le maitre des Deux Terres, Ousermaâtré l’élu d’Amon , le fils de Rê, le seigneur des couronnes, Osorkon aimé d’Amon » et « Je te donne les années d’Atoum, comme Rê, je te donne toute vaillance et toute victoire, je te donne des jubilés inombrables; ainsi parle Osiris Ouennefer ».

Cette œuvre pourrait être à l’origine un ex-voto consacré dans un temple et suspendu au torse d’une  statue royale ce qui expliquerait la présence des deux anneaux à l’arrière de la statuette. La Triade, en ronde-bosse, aurait permis la rencontre entre le pharaon et la divinité.

 

© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps