Archéologie et imaginaire

Présentation
En lien avec les programmes du Cycle 1, cette piste se présente comme un jeu d’exploration dans le temps du monde des objets et de la matière.
Parti pris
La sélection des œuvres est volontairement limitée à cinq objets, de la préhistoire au Moyen-Age. Les étapes du parcours suivent l’ordre des salles de la Petite Galerie.
Public
Cette piste est destinée aux enseignants et aux enfants de cycle 1 mais peut également être adaptée pour le cycle 2.
Objectifs
Découvrir les œuvres par le regard et se les approprier en utilisant le graphisme. A propos des fouilles archéologiques, faire comprendre que plus on creuse le sol, plus les objets découverts sont anciens.
Mots clefs
Animaux, objets, imaginaire, trésor, stratigraphie,graphisme et écriture
Matériel
Papier, carnet de croquis, crayons à papier, crayons de couleur, tablette
Parcours

Apollon de Piombino

Trouvé dans la mer, près de Piombino (Toscane, Italie)
Bronze, cuivre, argent
Vers 130-100 avant J.-C.
Br 2

(c) RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

 

SALLE 2

Cette salle est consacrée à la découverte d'objets par l’archéologue.

Pour inciter à la découverte de l'oeuvre, ces consignes peuvent être proposées aux élèves :

1. Observe la statue : il manque un objet dans chaque main. En regardant la position de ses mains, imagine les objets qu’il pouvait tenir.
Dessine ces objets et raconte une histoire à partir de ces objets.
[Solution : il tenait probablement une phiale (assiette) à son bras droit et un arc (un de ses attributs) à son bras gauche car il y a un trou dans la main]


2. Où cette statue a-t-elle été trouvée ? Regarde le décor pour trouver un indice.

3. Cette statue a été retrouvée dans la mer. Selon toi, pour quelle raison ?
[La statue a été fabriquée à Rhodes, dans l’actuelle Turquie, et le bateau qui la transportait a fait naufrage au large de Piombino, en Toscane. Sans ce naufrage, la statue n'aurait pas pû être conservée jusqu'à nos jours.]

Imagine l’histoire de cette statue et demande à ta maîtresse ou ton maître de l’écrire dans la bulle. [Annexe 1]
 

Stratigraphie de Suse






Coupe Funéraire pour déposer les crânes des morts

Suse
Terre cuite
SB 23666


Photo © 2018 Musée du Louvre / Elise Cerdan


SALLE 3 (COULOIR)

 

Après la fouille et la mise au jour de nombreux objets, vient le temps du classement et de la datation.

 

1. Observe la vitrine : qu'est ce que le décor représente ?
[La vitrine des objets de Suse est scénographiée, telle une stratigraphie. Par cette immersion, on fait comprendre le travail de l'archéologue qui fouille la terre.]

2. Selon toi, où se trouvent les objets les plus anciens ? En haut ou en bas ?
[Plus on creuse, plus les objets trouvés par les archéologues sont anciens. Avant ou après la visite, une activité en classe est proposée sur ce thème en utilisant l'annexe 4 qui représente une stratigraphie imaginaire.]

A partir de la coupe funéraire, un travail graphique est proposé aux élèves :
3. Repère puis dessine sur ton carnet de visite tous les motifs différents qui composent cette assiette [à la manière du relevé des archéologues].
A partir de ces formes géométriques, compose ton propre dessin.

[Pour aller plus loin : la vidéo sur le dessin d'archéologie en salle 1 peut être montrée aux élèves.]

Momie de chat
Egypte
Etoffe peinte
Basse Epoque (664-632 avant J.-C)
N 2678

© Musée du Louvre, dist. RMN - Grand Palais / Christian Décamps

 

 

 

 

 

SALLE 4

La quatrième et dernière salle est dédiée à l’interprétation des vestiges. Elle permet de mettre en relation la démarche scientifique de l’archéologue, en quête de vérité, à celle de l’artiste bédéiste, qui laisse une plus grande place à l'imagination.

Un jeu de reconnaissance est proposé aux élèves :

1. Devine quel animal se cache derrière ces bandelettes et celles de l'image dans l'annexe 2 [qui est un crocodile].

Une ouverture sur les sarcophages situés à proximité est possible pour les élèves.
[Grâce au travail des archéologues et à la lecture des hiéroglyphes, on sait aujourd'hui que les sarcophages contenaient les momies.]
[Si les momies humaines doivent assurer au défunt une vie éternelle dans l’au-delà, il en va autrement pour les chats, élevés dans des sanctuaires puis sacrifiés et offerts à Bastet, la déesse chatte du foyer, pour en obtenir la protection. Les momies d’animaux étaient donc des cadeaux que les hommes faisaient aux dieux.]


 

Casque du roi de France Charles VI


(1368-1422)
Cuivre émaillé et doré
Avant 1411
OA 12014


© RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi


SALLE 4

 

En 1984, les fouilles de la Cour carrée du musée du Louvre permettent la découverte des vestiges du château féodal construit par le roi Philippe Auguste (1180-1223).
Un casque de parade ayant appartenu au roi Charles VI (1368-1422) est trouvé au fond d’un puit du donjon, plus de 150 morceaux. A la base, la couronne était fixée au-dessus de la visière.


A partir de l'oeuvre, des activités sont proposées :

1. Observe ces objets (couleurs, taille, matériaux). Tu peux toucher le chapel à côté de l’objet (dispositif tactile, prévoir un tabouret).
Qu’est-ce que c’est selon toi ? A quoi cela pouvait-il servir ?


2. Sachant que le casque était doré, selon toi, servait-il au roi pour se protéger pendant les batailles ou bien pour faire joli ? Explique ta réponse.
[Il s'agit d'un casque de parade car il est recouvert de métal précieux.]

3. Colorie le chapel et la couronne qui feront de toi le roi ou la reine du Louvre ! Ajoute des bijoux et d’autres accessoires si tu le souhaites…
[Annexe 3]                        

Canine d’ours

Dent
Grotte de Nérons, Soyons (Ardèche)


Photo © 2018 Musée du Louvre / Elise Cerdan.



SALLE 4

Dans la même salle, à proximité du casque, une dent d'ours est exposée :

1. Observe cet objet : d’après-toi, qu’est-ce que c’est ?
(L'enfant risque de ne pas voir entièrement la dents, si possible, avoir un tabouret)

2. Il s’agit d’une dent. Selon toi : à quel animal appartient cette dent ? Un ours, un lapin ou un dinosaure ?

3. A quoi pouvait servir cette dent ?

[Il n'y a pas d'écrit sur l'usage mais on peut penser qu'elle servait comme outil ou grattoir. D'autres dents retrouvées à la même époque pouvaient être portées sous forme de collier.]
 

Des prolongements

EN CLASSE
- « Rencontre avec l’archéologie » : expliquer le principe de la stratigraphie (« plus je creuse, plus c’est vieux »), par exemple grâce à l’ouvrage de Liesbet Slegers, L’Archéologue, Edition Clavis et à l'annexe 4.
- Présentation d’images d’œuvres du musée issues de l'archéologie pour éveiller la curiosité des élèves.

AU MUSEE
Prolongement dans les collections permanentes:
- Visite des fossés du Louvre et des restes archéologiques retrouvés (Aile Sully)
- La galerie tactile (Aile Denon, niveau -1, salle 160) présente une reproduction de l’Apollon de Piombino

Après la visite

EN CLASSE

1. Retour de la visite :
- constitution d’une planche avec tous les croquis de l’élève, coller sa photographie et le faire parler avec une bulle : « Ce que j’ai pensé de la visite, mes objets préférés, etc. » (à la manière des relevés de bédéistes ou d’archéologues)
- demander aux élèves quelle planche ils ont préférée et leur proposer de raconter une histoire à partir de ces dessins.

2. Prolongements :
- demander de reproduire la posture de l’Apollon et de tirer au sort dans un sac des objets à prendre dans chaque main, puis de raconter une histoire à partir de ces objets
- fabriquer une couronne de roi/reine du Louvre et organiser un défilé
- fabriquer une momie à partir de bandelettes de plâtre et/ou poser un cartonnage avec des motifs

 

Ressources complémentaires
En ligne

La visite virtuelle peut permettre de préparer la visite ou de revoir certains espaces de l'exposition.
https://petitegalerie.louvre.fr/

 

Bibliographie

Liesbet Slegers, L’Archéologue, Edition Clavis

Raphaël de Filippo et  Roland Garrigue, L'archéologie, Actes Sud Junior, 2015 (à partir de 6 ans)

Annexe 1 : Imaginer l’histoire de cette statue


 

Annexe 2 : Deviner quel animal se cache derrière ces bandelettes





© 2003 Musée du Louvre / Georges Poncet

Annexe 3 : Colorier le chapel et la couronne



Annexe 4 : Comprendre une stratigraphie imaginaire




Cette piste a été rédigée par Gérald Ritter, professeur de Lettres-histoire au LPO Etienne-Jules Marey de Boulogne-Billancourt, professeur relais pour l’Académie de Versailles au Musée du Louvre, et Stéphanie Duffour, Conseillère pédagogique 1er degré, EAC 92.