Les œuvres de l'exposition

Colporteur

Colporteur Allemagne Vers 1702-1703 Ivoire d’éléphant, diamants, or émaillé, argent doré
8,4 cm x 3,4 cm x 4,9 cm


Colporteur

MR 380 33

Certaines grandes foires du début du 18ème siècle étaient spécialisées dans le commerce des objets de luxe, telle cette figurine d’ivoire montée en or et en diamant. C’est peut-être à Francfort (Allemagne) qu’elle fut achetée par Ana Maria Luisa de’ Medici, femme de l’Électeur palatin. Entrée dans les collections impériales à Vienne (Autriche), la statuette parvint à Paris avec Marie-Antoinette. Dans sa hotte, le colporteur propose des marchandises exotiques, butin de la bataille navale de Vigo (Espagne) en 1702 : Anglais et Hollandais capturèrent un convoi provenant d’Amérique à l’entrée d’un port de Galice. La cargaison comprenait sûrement des produits américains (du tabac, de l’argent, du sucre), mais aussi des marchandises asiatiques qui arrivaient au Mexique depuis les Philippines par le « Galion de Manille ».


© RMN - Grand Palais (Musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi