Les œuvres de l'exposition

Feuillet d'un diptyque du consul Areobindus

Feuillet d'un diptyque du consul Areobindus Atelier de Constantinople (Turquie) 506 ap. J.-C. Revers : Les Ordres de la création, dite le Paradis terrestre Atelier de la cour de Charles le Chauve 870 Ivoire d’éléphant
35,7 cm x 11,5 cm x 0,9 cm


Feuillet d'un diptyque du consul Areobindus

OA 9064 

Areobindus, consul en 506 à Byzance, fit exécuter plusieurs diptyques d’ivoire à son nom et à son effigie pour les offrir à ceux qui avaient soutenu sa candidature. L’une de ces plaques fut réutilisée à l’époque carolingienne : on sculpta au revers un relief qui illustre les différents ordres de la création tels qu’ils sont décrits dans les Étymologies, le traité « encyclopédique » d’Isidore de Séville (mort en 636). 


© RMN-Grand Palais (musée du Louvre)/Daniel Arnaudet